vendredi 12 juin 2015

Laurent Gounelle - L'homme qui voulait être heureux.

 
168 pages.

Auteur: Laurent Gounelle
Edition: Pocket (2010)
Première publication: 2008.
ISBN: 978-2-266-18667-4
Genre: Roman, développement personnel

Résumé:
Imaginez...
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vius consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer au cas où...
Son diagnostic est formel: vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas... heureux.
Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit: celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.


Mon avis:
L'homme qui voulait être heureux est un livre qui m'aura agacé et fait sourire à la fois.
J'apprécie de lire quelques articles ou quelques paroles/ citations (Lao Tseu, etc..) se rapportant au bien-être, développement personnel et estime de soi. Mais je n'avais encore jamais lu de littérature de ce genre.
Et je dois dire que le livre de Gounelle ne m'en a guerre donné davantage envie, au contraire.
On suit un homme, Julian (si, si. Si vous cherchez bien, son prénom est indiqué. Une fois. Dans tout le livre), professeur en vacances à Bali qui quelques jours avant son départ, va consulter un guérisseur un peu "pour le fun". Il en ressort avec la révélation de son non-bonheur. S'en suivra à partir de cette première rencontre, d'autres qui au fur et à mesure, amèneront des "éclaircissements" à Julian le conduisant à son épanouissement personnel.

En théorie, tous les conseils et petites rencontres entre le guérisseur et Julian peuvent également nous être utile à nous, lecteurs, dans nos propres vies.
Ou pas.
Pourquoi? Parce que ce livre recèle de thèmes et problématiques vues et revues, sous forme très (trop) simplistes et limitées (ce qui est hilarant quand le guérisseur nous baratine avec son "les gens sont limités dans leur vies à cause de leur croyances".
Ce livre ne m'apparaît pas du tout crédible, pour de multiples raisons. La première: l'improbabilité des personnages et de l'intrigue à laquelle ils contribuent (si on peut appeler ça une intrigue, j'y reviendrais).  Julian est un professeur, mais qui visiblement est bête comme ses pieds en plus d'être un parfait goujat. D'une, il semble totalement stupide face à des "révélations" faites par le guérisseur. Je pense particulièrement à celle où le guérisseur explique à ce dernier comment des enfants, (par exemple des élèves) peuvent se montrer "bête" parce qu'on se comporte avec eux comme s'ils l'étaient. Julian, à ce moment semble totalement abasourdi. Puis le côté goujat se voit dans la manière dont il juge et désigne les gens. Il parlera de sa "voisine de cent vingt kilos qui a un nez en forme de patate" (je vous épargne la réplique entière) et, même à la fin du livre, se croit tellement pourvu d'une sorte de savoir/ sagesse* qu'il en devient orgueilleux. Il pense bien décrypter les gens et se permet donc de juger en conséquence. Et à la dernière phrase, je me suis demandé "mais à quoi donc lui a servi toutes ces visites aussi chiantes que WTF avec son guérisseur si c'est pour qu'il ne devienne pas une meilleure personne qu'il était, voire qu'il devienne pire?!". Bref. Ce type m'a paru comme une véritable tête à claque.

Le fait qu'il ne sache pas ça n'est juste pas crédible quant on sait qu'il est PROF. Ensuite vient le personnage du guérisseur. Autant Julian paraît être un vrai con, autant le guérisseur me paraît sorti d'une autre planète. Je me suis même demandé si ce dernier n'était pas comme Julian, avant: un visiteur, type lambda qui un jour rencontre un guérisseur et du jour au lendemain, se sent un nouvel homme empreint d'une sagesse si grande qu'il veut la partager à d'autres. Ce qui pourrait expliquer comment il en viendrait à savoir des choses sur des essais scientifiques, psychologiques, cliniques et comment il en viendrait également à dire à Julian de mater les seins et fesses de Nicole Kidman pour que lui-même se sente mieux dans sa peau, par exemple.
Ensuite, au niveau du rythme, du style d'écriture et de l'intrigue... hé bien, c'est assez problématique. Bien que l'ouvrage soit facile à lire, je ne dirais pas qu'il est tout à fait fluide non plus, car les dialogues entre le guérisseur et Julian sont très répétitifs dans la forme, et ressemble plus à un long argumentaire que de véritables conversations. Sans compter les détails et scènes dont je n'ai pas compris l'intérêt, comme le fait de sans cesse décrire Bali comme un véritable paradis avec des gens très gentil, et les descriptions concernant le reste de l'Indonésie, notamment Kuta étant nettement moins élogieuses. Ou la scène qui a lieu au café-glacier. L'intrigue est donc nulle, inexistante. C'est vraiment plat. Les personnages ne rattrapant même pas le coup, au niveau scénaristique, c'est très ennuyant à lire, voire agaçant.

Concernant les conseils et autres thèmes du développement personnels relevé dans ce livre, je disais qu'ils étaient très voire trop simplistes, très limités, clichés. La plupart des choses soulevées par le guérisseurs sont des évidences, des choses déjà vues et revues, peu développées. A ce niveau-là, cela ne m'a rien apporté. 

Cependant, il y a quelques éléments intéressants. Comme l'argent, ou les images que les autres ont de nous et qu'ils nous renvoient, ou encore l'image que nous avons de nous-mêmes et l'impact que cela a sur nos relations sociales. Des éléments intéressants, à condition de les approfondir. Ce livre apparaît plus comme une introduction ratée, voire bâclée du développement personnel. En revanche, quelques "exercices" proposé par le guérisseur peuvent s'avérer intéressants.

Une lecture qui s'est révélée être un perte de temps, avec peu de points positifs, qui ne m'a rien appris ni sur moi-même, ni sur quoi que ce soit. Des personnages détestables ou loufoques, ce livre n'a que très peu de crédibilité.
Je ne saurais à quel public conseiller ce livre, car certains passages peuvent être intéressants, utiles à certains quand le reste deviendrait ennuyant et n'apporterait rien. En bref, une lecture que je n'ai pas aimé et que je déconseille, malgré quelques éléments intéressants car pas ou peu développés.
Un livre qui porte un titre assez prétentieux pour ce qu'il contient, à l'image de son personnage principal.




______
*D'ailleurs, ça n'est qu'un détail, mais cela confirme bien le fait que ce livre doit être vraiment pris avec recul. Lorsqu'il ira à la plage voir des tortues, il voit en à peine quelques heures la mère pondre ses oeufs, s'en aller, les petits éclore et prendre le large.
Ce qui n'est pas possible. La veille de la lecture de ce passage, j'avais vu un documentaire sur les tortues justement.
Est-ce un manque d'informations, de recherches? En tous cas, cela me confirme dans l'idée de n'accorder que peu de crédit à ce qui est écrit dans ce livre, de manière générale. 

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oh, après ce livre peut plaire à pas mal de gens, tu sais.
      Moi ça n'a pas été le cas, mais il y a beaucoup d'autres lecteurs qui ont apprécié.
      Je n'ai pas trop apprécié, mais je ne suis pas une friande de cette littérature, c'est aussi pour ça que je ne saurais à quel public le conseiller. Il y a quelques petits éléments intéressants, mais je pense qu'il faudrait compléter cette lecture avec d'autres, voilà. ^^

      Supprimer

La parole est à vous!

Mots-clefs

1869; La Conquête de l'espace 1943 1986 1991 1992 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 A comme Association A silent voice ABC production Action Adam Horowitz. Akame ga kill! Albin Michel Alex Alice All you need is kill Âmes perdues animation anime Another Antoine de Saint-Exupéry Asread Aventure Baby Challenge 2015 section Classique Baby Challenge 2015 section Mangas Bande-dessinée Becca Fitzpatrick Bernard Werber Big Challenge Livraddict 2015 Big Hero 6 Bit-Lit C'est lundi que lisez-vous? Ça Cassandra Palmer Challenge PAL à Zéro. Challenge Raconte-moi l'Asie Challenge Stephen King 2015 Challenges Chris Williams II Chroniques cinéma Chroniques livres Citation du jour combat conte Contemporaine Coup de coeur Crescendo Cross Media développement personnel Disney Don Hall drame Ecritures Edward Kitsis Erick L'Homme Esuno Sakae Fabien Fournier Fantastique Fantastique* Fantasy* Finale Flammarion Folio junior Folio SF Gallimard Jeunesse Hiroshi Sakurazaka Horreur Hush Hush J'ai lu Jeunesse Joyland Kaoru Mori Karen Chance Kazé Ki-Oon Kobayashi Tomoki L'Appel de l'Ombre L'étoffe fragile du monde L'homme qui voulait être heureux La Mécanique du coeur La pâle lumière des Ténèbres Laurent Gounelle Le Château des étoiles Le Livre de Poche Le Masque Le petit prince Le Seuil des Ténèbres Les Anges Déchus Les Fourmis Love & Pop Manga Marvel Mathias Malzieu Métamorphose en bord de ciel Milady Mirai Nikki Mizushima Tsutomu Murakami Ryû News Noob Olydri Otoyomegatari OUAT P.A.Works Personnaliser son blog Philosophie Pierre Bottero Piquier Poche Pocket Pocket Jeunesse Poppy Z. Brite Rageot Editeur Red Sword Eyes Relectures Roman Rue des Sèvres Science-Fiction Seinen série Shonen Silence Spoiler dans article Stephen King Takeshi Obata The Furture Diary web-série White Fox Yoshitoki Oima アカメが斬る! アナザー 未来日記